CSE-siège

« L’envers, l’indéfini et l’au-delà » liminaire de juillet 2021

L’été commence en panne, francetv toujours en peine…

A l’aune des congés estivaux, le mercato de l’antenne s’éclaircit, les positions de la Direction, non.

Faute d’écoute des alertes conjointes des salariés et des instances représentatives, relayées par tous les syndicats, la Direction poursuit son entreprise de délocalisation – sans la nommer – des activités de production vers FTV Studio et se retrouve donc assignée au tribunal par le CSE Siège et le CSE Central, où elle s’est vue condamnée en première instance à une amende de 3000 euros et une injonction à tenir une information-consultation à ce sujet, avec une présentation des documents attestant la notion d’entité économique autonome et du traité d’apport d’ici le 13 septembre 2021.

Les vacances auront-elles raison du refus de ce projet funeste de la part de ceux qui le contestent, décision de justice favorable à l’appui ?

Bien naïfs seraient ceux qui miseraient dessus !

Le mois de septembre étant au menu, à quelle sauce seront mangés les salariés qui avaient fini par trouver un équilibre dans leur vie professionnelle en télétravail, après un an d’ajustement ?

Tartare ? Ils le découvriront plus tôt que tard, puisqu’une quatrième vague est en train de rappliquer dare-dare !

Leurs conditions de retour ayant été étudiées dans le cadre d’une diminution de la pandémie, comment connaîtront-ils les modalités en vigueur, puisqu’aucune réflexion n’a été menée sur une prolongation de la crise sanitaire ?

Profitez de vos congés, que ce soit en vadrouille ou farniente sous un ciel radieux.

La reprise, elle, n’aura rien de fastueux !

Un plan de continuité d’activité, puis de reprise d’activité, avaient été constitués dès 2020, très laborieusement…

Ces questions ont été maintes fois abordées dans les instances de proximité et on est – ça devient lassant – encore une fois effaré de s’apercevoir que l’entreprise n’apprend pas de ses erreurs.

Etant – nous aussi – fatigués du leitmotiv Covid/monologue social/morosité, à l’UNSA, nous vous souhaitons comme à nous-mêmes de trouver un peu de répit hors-les-murs et de conserver votre part d’humanité dans ce monde à l’envers, l’indéfini et l’au-delà !

Pour retrouver l’intégralité de la déclaration liminaire au format .pdf, cliquez ici.