vanves_OK

Intégration de France 3 Paris IDF au Siège : l’effet destructeur

C’est maintenant officiel : le 4 juillet dernier, la direction de FTV a annoncé la fin de France 3 Paris Ile-de-France. Non pas la suppression de l’antenne bien sûr, cela irait à l’encontre des obligations légales et des exigences politiques, mais de la fermeture de l’établissement France 3 Paris IDF de Vanves.

Aujourd’hui, France 3 Paris IDF ce sont 168 salariés qui fabriquent en totale autonomie des centaines d’heures d’information et de programmes. Avec l’intégration au Siège, 1 salarié sur 2 disparait !

Des salariés détruits

Il y a un an, la direction de FTV nous assurait les yeux dans les yeux que sa priorité était de conserver le collectif de travail de France 3 Paris Ile-de-France, que la station aurait un emplacement distinct et propre, que ses salariés resteraient non seulement rattachés à IDF mais continueraient à travailler pour leur antenne.
A nos sérieux doutes exprimés à plusieurs reprises, nos craintes d’une fusion des PTA avec les services du siège, la direction promettait qu’il n’en était pas question.

Que de mensonges ! Quel manque de respect pour les personnels de France 3 IDF, déjà abattus par deux incendies et des conditions de travail dégradées durant 2 ans !

Depuis le 4 juillet, c’est avec surprise, pour certains même avec sidération, que les personnels techniques et administratifs de Vanves ont appris qu’ils fusionneront avec les services du Siège.

Dans cette entité régionale, non seulement ces personnes ont construit leur vie personnelle sur leur rythme professionnel, mais un épanouissement professionnel a été rendu possible par la variété des tâches et l’organisation du travail (actualité, production, coupures maximales de 1h à 2h du lundi au vendredi). Désormais ils seront cantonnés à un service, à une spécialisation dans leur métier, et se verront imposés le forfait-jours. Force est de constater que leur vie chamboulée importe peu pour la direction, seules importent les économies.

Une liberté éditoriale en danger

Imposé à Vanves, alors même que le déménagement au siège était acté, Imedia nous avait été présenté comme un « gage d’indépendance »… autre mensonge de la Direction. L’indépendance au placard : France 3 IDF sera intégré au système de fabrication du siège.

  • L’effet positif :
    – partager plus vite les éléments de tournages France 3 idf/France3 Rednat/France2/Sports.
  • Les effets négatifs :
    – ne plus choisir en totale liberté nos tournages. S’entendre dire : « telle actu Paris ou haut de JT est couverte par une rédaction nationale, IDF allez plutôt en grande couronne, vous deskerez les rushes tournés par d’autres ».
    – devenir la petite main des rédactions nationales, ne pas disposer de moyens, la priorité étant donnée aux rédactions nationales, et jamais l’inverse.

La fabrication en interne des programmes menacée

France 3 Paris IDF dispose d’un potentiel de techniciens et d’outils (grande régie, 2 studios, 1 DSNG, régie Fly, 14 salles de montage) qui lui permettent de fabriquer elle-même ses programmes. Qu’en sera-t-il au Siège ?
Notre antenne n’aura plus de régie ni de studio propre, induisant de fait un risque d’externalisation en cas de saturation des moyens de fabrication du Siège.

Le concept qui avait fait naître France 3 Paris Ile-de-France est bafoué : la première région de France se voit privée d’autonomie de fonctionnement, d’indépendance dans le choix des moyens, de liberté éditoriale.
Ce manque de perspectives, la négation du facteur humain au bénéfice des économies, font du déménagement de France 3 Paris Ile-de-France un projet mortifère qui dégoute et démobilise complètement les personnels de Vanves.

Que vous soyez salariés permanents ou non permanents, PTA ou Journalistes, vos interlocuteurs UNSA FTV à France 3 Paris IDF Laurence Barbry et Thierry Rousseau sont à votre écoute.

Téléchargez ici cet article au format PDF

 

Fermer le menu
Fermer le panneau

Bureau V2820 / 2ème étage
7 esplanade Henri de France
75907 PARIS CEDEX 15

01 56 22 56 08 / 56 48

Pour tout renseignement, Thierry et Linda sont à votre écoute :

Rejoignez-nous !​